Your browser does not support JavaScript!
Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus...
Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus...

Allergies respiratoires ou COVID-19 : comment faire la différence ?

Avec le retour du beau temps, les allergies au pollen font à nouveau leur apparition. En cette période de pandémie, les symptômes sont souvent confondus avec ceux du COVID-19. Alors, comment faire la différence entre ces allergies et le COVID-19 ? Les personnes allergiques doivent-elles adapter leur traitement en raison de la pandémie ? On vous explique tout dans cet article !

En quoi les symptômes du COVID-19 diffèrent-ils des symptômes des allergies respiratoires ?

Quels sont les symptômes des allergies respiratoires ?

Les allergies se manifestent par des yeux larmoyants, le nez qui coule et une toux sèche. Les symptômes de ces allergies saisonnières ont tendance à s'accentuer et à s'aggraver lorsque vous êtes à l'extérieur car vous êtes en contact avec ces allergènes.

Quelles différences entre les allergies respiratoires et le COVID-19 ?

Une infection au COVID-19 peut entraîner des symptômes que l'on ne retrouve pas dans le cas d’une allergie. D’après le Dr Albanne Branellec, allergologue à Paris, le syndrome grippal fait partie des symptômes du COVID-19, présentant des douleurs, courbatures et de la fièvre. En effet, la fièvre est témoin d'une infection, l'allergie provoque une fatigue mais jamais de fièvre ni de douleurs musculaires. De plus, dans le cas d'une infection au COVID-19, on observe généralement une aggravation constante de ces symptômes, que ce soit en intérieur ou en extérieur.

Les personnes souffrant d'allergies respiratoires sont-elles plus sensibles au COVID-19 que les autres ?

Alors que les personnes dont le système immunitaire est affaibli courent un risque plus élevé de COVID-19 grave, les personnes allergiques n'ont pas un système immunitaire affaibli. Leurs allergies sont en fait une réaction excessive du système immunitaire. Cela dit, certaines personnes souffrant d'un certain degré d'asthme ont tendance à faire partie d'un groupe à risque plus élevé d'infections virales, en particulier si l'asthme n'est pas bien géré.

Les patients allergiques/asthmatiques doivent-ils adapter leur traitement en raison de la pandémie ?

D’après le Ministre de la santé et l’organisation Asthme et Allergies, il est conseillé de poursuivre son traitement de fond habituel. En cette période de crise sanitaire, il est important de bien gérer ses allergies/son asthme pour ne pas surcharger les hôpitaux.

Les inhalateurs propagent-ils d’autant plus le virus ? Peuvent-ils être contaminés ?

Gestes barrières et recommandations

Les inhalateurs permettent d'administrer les doses de médicament directement dans les bronches d’une personne souffrant d’asthme ou d’allergies respiratoires. Les inhalateurs peuvent être utilisés en toute sécurité et ils doivent être utilisés quand ils sont nécessaires, que vous soyez à la maison ou à l'extérieur. Cependant, si vous devez utiliser des inhalateurs, il est toujours très important de donner une distance supplémentaire lorsque vous êtes à proximité d'autres personnes.

La société française de Pharmacologie et de Thérapeutique précise que les inhalateurs sont strictement personnels. Ils doivent être propres et conservés dans un lieu sûr. Si vos proches souffrent d’asthme et qu’ils utilisent les mêmes traitements, il est recommandé de ne pas les partager avec eux afin de limiter les risques de contamination. Respecter les gestes barrières est la meilleure façon de vous protéger du virus.

Utiliser un purificateur d’air comme geste barrières

Nos purificateurs d’air TEQOYA sont complémentaires aux gestes barrières. En effet, la technologie de ionisation de l'air réduit le risque de transmission d'infections par voie aérienne, au même titre qu'elle réduit la densité dans l'air de nombreuses particules. Les purificateurs d’air TEQOYA neutralisent également jusqu’à 99% des allergènes (acariens, pollens, spores de moisissures) à l’origine de vos allergies et soulagent vos crises d’asthme.

Des conseils pour les personnes allergiques au pollen ?

Le printemps est officiellement arrivé, les journées s'allongent et le soleil fait son retour. L’occasion de faire un grand ménage de printemps ! Nettoyer votre intérieur régulièrement aide à éliminer les allergènes comme les pollens, poussière, acariens et soulage vos symptômes. Mais cette période de l’année est également l’occasion pour entreprendre un nettoyage en profondeur. Voir plus de conseils pour éviter le pollen et s’en prémunir.

Découvrez nos autres articles du blog #Voir tous nos articles #Allergies et pollens

Restez en contact avec nous

Recevez notre Newsletter

Veuillez entrer une adresse mail valide

© Copyright 2021 TEQOYA