Tout comprendre sur les épisodes de pollution

Un épisode de pollution est observé quand la concentration d’un ou plusieurs polluants dépasse un seuil (horaire ou journalier) d’information ou d’alerte.

Quatre polluants sont intégrés dans la procédure utilisée :

  • l’ozone (O3)
  • le dioxyde d’azote (NO2)
  • le dioxyde de soufre (SO2)
  • les particules en suspension (PM10)

Les seuils à ne pas dépasser

  • Seuil d'information : il est déclenché lorsque les personnes fragiles ou sensibles à la pollution de l’air courent un risque sanitaire élevé.
  • Seuil d'alerte : il est déclenché lorsque l’ensemble de la population ou l’environnement sont en danger.

Pollution

Ce que l'on peut dire sur des normes de qualité de l'air à travers le monde

L’Institut de Recherche pour l’Environnement danois a comparé les seuils d’information et d’alerte européens, américains et chinois :

  • Les Européens appliquent les recommandations de l’OMS pour l’ozone, le dioxyde d’azote, le dioxyde de soufre, et les PM10.
  • Les Américains ont une législation plus souple
  • En Chine, on distingue les zones résidentielles, commerciales et industrielles. En zones résidentielles, les seuils peuvent être inférieurs aux valeurs recommandées par l’OMS. En zone industrielle, ils sont systématiquement supérieurs.

Pourquoi y-a-t-il des épisodes de pollution ?

Les pics de pollution sont dus aux conditions météorologiques, notamment des situations stables où il n’y a pas de vent, en périodes estivale et hivernale. Ils sont aussi liés à l’augmentation saisonnière des émissions de polluants.

Pollution

Quels sont les bons gestes à adopter ?

Dans l’infographie suivante, le Ministère de l’Environnement vous indique la marche à suivre.

Pollution