La pollution et ses dommages sur la peau

Dioxyde de carbone, oxydes d’azote, composés organiques volatils … Les polluants ne manquent pas et ont des effets néfastes sur la santé : irritations, fatigue, stress, migraine, allergies, asthme, troubles respiratoires … Quels effets ont-ils sur la peau ? Et que valent les produits cosmétiques dits “anti-pollution” ? TEQOYA vous répond.

La pollution nous rend plus vulnérable aux agressions extérieures

Les polluants se déposent sur la peau et se dissolvent au contact du sébum. Ce phénomène d’oxydation altère la barrière cutanée naturelle. La peau est plus vulnérable aux agressions extérieures. La pollution à l’ozone est particulièrement néfaste puisqu’elle favorise et aggrave les réactions cutanées des peaux sensibles comme l’urticaire, l’eczéma ou l’acné. La peau s’épuise, elle vieillit plus vite.

Une récente étude de L’Oréal, conduite en collaboration avec le Centre Régional de Lutte contre le Cancer de Montpellier et l’Institut National de la Santé du Mexique, a permis de mesurer les effets de la pollution sur la peau. Des observations ont été effectuées sur 96 sujets de la ville de Mexico (zone exposée à la pollution) et 93 sujets à Cuernavaca (zone moins polluée). L’étude démontre des modifications significatives des paramètres biochimiques superficiels de la peau : augmentation de la séborrhée, baisse de la teneur en vitamine E et concentration inférieure de squalène dans le sébum. Cela peut engendrer « plus de points noirs, d'imperfections », tout en « fragilisant la barrière cutanée » et en « aggravant systématiquement les problèmes de peau existants ", résume Brigitte Liberman, directrice générale de la division Cosmétique Active chez L'Oréal, dans les colonnes des Echos.

La pollution favorise le vieillissement de la peau

Comme tous les organes, la peau est soumise au vieillissement. La pollution accélère ce processus.

peau

Le vieillissement cutané se traduit par :

  • L’apparition de rides
  • Une perte d'élasticité des tissus
  • Une modification de l’aspect du visage
  • L’apparition de taches brunes et un teint irrégulier

Les rayons ultraviolets aggravent les effets de la pollution

Les rayons UV sont eux-aussi cause d’oxydation. Ils provoquent une chute des antioxydants naturels de l’épiderme, comme les vitamines C et E, et participent au vieillissement prématuré de la peau. Par ailleurs, les UVA interagissent avec les particules polluantes, entraînant l’apparition de taches pigmentaires.

peau

Quid de l’efficacité des cosmétiques “anti-pollution”

Le marché des produits cosmétiques “anti-pollution” est en plein essor. Entre 2015 et 2016, ils ont gagné 10 points de pourcentage pour atteindre 38% du marché en Asie-Pacifique. La tendance se développe aussi de plus en plus Europe, avec des poussées de ventes pendant les pics de pollution. Les formules des produits “anti-pollution” n’ont pourtant rien de révolutionnaire. Ces cosmétiques contiennent des filtres UV et des antioxydants, respectivement utilisés dans les crèmes solaires et les crèmes anti-âge. Aucun test standardisé ne permet d’évaluer le niveau réel de protection qu’ils offrent contre la pollution.

Conseils pour protéger votre peau

  • Nettoyez votre peau pour éliminer les dépôts de pollution
  • Appliquez une crème hydratante si votre peau est sèche
  • Adoptez une alimentation riche en fruits et légumes (aliments riches en vitamine C et E et en antioxydants)
  • Utilisez une protection solaire indice 20 ou 30 en cas de pics de pollution
  • Purifiez votre air intérieur avec les ioniseurs TEQOYA