Purification de l’air – Contribuer au développement durable

La Semaine européenne du développement durable (la SEDD) se déroule du 30 mai au 5 juin 2016. Cette 14ème édition porte sur « la mobilisation citoyenne et la lutte contre le réchauffement climatique ». Au-delà de la thématique annuelle, cette semaine est l’occasion d’un rappel sur l’empreinte écologique des purificateurs d’air.

Sensibiliser et mobiliser

En 2015, la Semaine du développement durable devenait européenne. Organisée sur le thème du réchauffement, elle avait constitué un puissant vecteur de mobilisation à l’approche de la conférence de Paris sur le climat (COP 21). Dans la continuité des précédentes éditions, l’édition 2016 est pilotée par le ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie. Elle vise à promouvoir les principes du développement durable auprès d’un public aussi large que possible. Il s’agit également d'encourager chacun à adopter des comportements responsables et proposer des solutions concrètes. Pour présenter ses actions ou manifestations en faveur du développement durable, il suffit de s’inscrire sur le site de la Semaine Européenne du développement durable. Les inscriptions resteront ouvertes jusqu’au 5 juin !

Dépolluer plus et polluer moins

Les purificateurs d’air sont faits pour dépolluer l’air intérieur. Mais pour fonctionner, ces appareils consomment de l’énergie. Autrement dit, ils polluent. Tout l’enjeu est alors d’éliminer plus de polluants que l’on en émet. Pour se faire, il est primordial de prendre en compte l’impact environnemental de l’appareil dès sa conception et sur l’ensemble de son cycle de vie.

S’agissant des purificateurs à filtres, force est de constater que le « bilan particules » est négatif. Nous nous sommes appuyés sur deux sources d’information :

  • une étude canadienne récente qui évalue l’efficacité réelle des appareils à filtres entre 30 et 70%
  • des données publiques sur les émissions de particules par les centrales électriques.

Résultat : même un purificateur HEPA performant élimine dans la maison au mieux la même quantité, au pire 500 fois moins de particules qu’il n’en émet dans l’atmosphère.

Le bilan est pire encore quand on prend en compte la production des filtres. Des blogueurs chinois recommandent de les remplacer au moins une fois par mois en cas de forte pollution. Les changer est d’autant plus important que les filtres encrassés deviennent eux-mêmes polluants.

durable

Pour en savoir plus, consultez notre article sur l’empreinte écologique de la purification de l’air.

Choisir l’éco-conception, choisir TEQOYA

  • Durabilité: Les produits TEQOYA sont durables, et cette confiance que nous avons dans leur longévité justifie une garantie de 10 ans.
  • Sans consommables: Les composants sont aussi durables que les produits qu’ils constituent.
  • Très basse consommation: Les produits TEQOYA consomment très peu d’électricité (2W), et affichent ainsi un ratio « particules supprimées / kwh consommés » 5 à 10 fois supérieur à celui d’un appareil à filtre.

Durable

 

TEQOYA, de l’air pur à respirer sans modération !