La pollution affecte-t-elle le sommeil ?

Nous dormons presque le tiers de notre vie, soit un peu plus de 23 ans. Le sommeil est l’un des fondements de notre santé, de notre bien-être et donc de notre qualité de vie. Nous savons tous que la pollution de l’air est dangereuse pour la santé. Elle accroît le risque de maladies cardio-vasculaires et respiratoires comme l’asthme.
Il est donc tout naturel de se protéger de la pollution de l’air pendant nos longs moments de repos ! Mais saviez-vous que la pollution de l’air peut aussi perturber votre sommeil ?

La pollution de l’air influence le sommeil des personnes ayant des fragilités respiratoires

Une étude menée par Antonella Zanobetti, doctorant scientifique dans le domaine de la santé publique à Harvard School, confirme l’effet de la pollution de l’air sur le sommeil, particulièrement chez les personnes souffrant d’apnée de sommeil.

Symptômes aggravés pour les personnes apnéiques

L’apnée du sommeil se caractérise par des interruptions de la respiration pendant la nuit. Le cycle du sommeil est gravement perturbé, provoquant une somnolence diurne, de l’hypertension artérielle et des maladies cardiaques. Le syndrome d'apnée du sommeil concerne en France près de 2 millions de personnes et plus particulièrement les hommes (60%) entre 55 et 70 ans. (Source: Vitalaire)

Cette étude a constaté que la présence de particules polluantes dans l’air intérieur augmente les problèmes respiratoires pendant le sommeil. Le risque d’arrêt respiratoire des personnes qui souffrent d’apnées du sommeil augmente de 13% au cours de l’été. La température est plus élevée et la pollution s’intensifie pendant cette période.

Concrètement, quels sont les risques ?

Concrètement, la profonde respiration qui se produit pendant le sommeil entraîne le corps à inhaler beaucoup de particules. Ces particules polluantes affectent les systèmes nerveux et respiratoires, entraînant toussotements, éternuements, inflammation des sinus, mal de tête et sensation de fatigue au réveil.
Ainsi, les personnes ayant des difficultés respiratoires, de l’asthme ou de l’allergie dorment mal à cause de la mauvaise qualité de l’air qui aggrave leurs symptômes.

Plus la pollution est élevée, moins le sommeil est récupérateur car l’augmentation des épisodes d’apnées du sommeil et de problèmes respiratoires réduit la durée des phases de sommeil récupérateur.

La qualité de l’air influe également sur la qualité du sommeil des personnes n’ayant pas de tels problèmes.

Une autre étude danoise récente montre que le sommeil est de meilleure qualité dans une pièce bien ventilée. Cette étude a mesuré la concentration en CO2 et constitue un indice intéressant du rôle des polluants sur notre état de fraîcheur le matin. Découvrez dès maintenant nos purificateurs d'air qui permettront d'améliorer la qualité de votre sommeil.

Quelques gestes simples pour améliorer l’air intérieur de votre chambre :

  • Bien aérer votre chambre en ouvrant fréquemment les fenêtres
  • Ne pas fumer à l’intérieur de la maison
  • Changer régulièrement votre literie et vos taies d’oreiller, privilégier le coton
  • Éviter de laisser les animaux de compagnie dans votre chambre
  • Diminuer l’utilisation excessive de bougies et d’huiles essentielles
  • Envisager l'achat d’un purificateur d'air approprié pour votre chambre à coucher

L’amélioration de la qualité de l’air de votre maison, et plus particulièrement de votre chambre, vous permet d’améliorer votre sommeil, protéger le bien-être et la santé de vos enfants, et de vous-même.