Your browser does not support JavaScript!
Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus...

Purifier l'air intérieur de son cabinet médical

La qualité de l’air est un enjeu de santé publique, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur des bâtiment.

Nous passons plus de 80% de notre temps dans des espaces fermés. Parmi les principaux polluants rencontrés, on trouve les particules (principalement du combustion), les composés organiques volatils ou semi-volatils, mais on omet trop souvent les agents microbiologiques (spores de bactéries et de moisissures, virus) :

Imges : pictos polluants de la home page

Quelques chiffres :

  • Les particules polluantes et notamment les plus fines sont désormais reconnues comme cause de maladies cardiovasculaires, de tension artérielle et de troubles du sommeil (Source OMS)
  • L’air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur (Source Observatoire de la Qualité de l’air intérieur)
  • L’exposition chronique à la pollution de l’air est responsable de 9% de la mortalité en France, soit 48 283 décès annuels (Sources ADEME et ANSES)
  • C’est à la maison que les enfants sont les plus exposés : le foyer représente 58 à 67% de l’exposition totale aux particules ultrafines et au noir de carbone
  • En France, 20% des bébés de moins de 36 mois souffrent d’asthme
  • Les agents microbiologiques et le risque infectieux en air intérieur confiné, tel qu’un cabinet médical

    Les agents microbiologiques sont le principal facteur de risque infectieux à court terme parmi les polluants présents dans l’air. Selon une étude réalisée par l’OQAI (Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur), les bio-contaminants sont notablement plus présents en air intérieur qu’extérieur et quand l’occupation humaine des locaux est élevée. Par exemple, l’OQAI évalue à 30% le nombre de logements français touchés par des moisissures.

    Image : agents microbiologiques 

    Les micro-organismes peuvent poser un problème pour la santé lorsqu’ils sont présents en trop grand nombre ou encore lorsque certaines espèces sont présentes. Parmi les lieux où cette sur-exposition est la plus susceptible de se réaliser : les transports en commun, les crèches et écoles, mais aussi les salles d’attente de cabinets médicaux.

    Les Français placent le cabinet médical parmi les principaux lieux où l’air devrait être assaini

    Image : screen écran du sondage

    5 raisons pour installez des purificateurs TEQOYA dans votre cabinet médical :

  • Ils sont garantis 10 ans en usage permanent, très faiblement consommateurs d’énergie (5€/an), et ne nécessitent aucun contrôle
  • Sans filtres à changer, ils n’ont besoin que d’un dépoussiérage mensuel que le personnel de ménage peut réaliser
  • Ils peuvent être installés en pose murale ou en plafonnier
  • Ils sont efficaces contre toutes les tailles de particules et contre les germes, comme le montrent nos résultats de test en laboratoire [liens vers rapport Guangzhou + rapports Certam]
  • Ils sont totalement inoffensifs en ne changeant pas le potentiel oxydant de l’air, comme le montrent nos test en laboratoire [liens vers rapports Intertek et Certam x4]
  • De par leur fonctionnement (diffusion d’ions), ils peuvent agir sur les germes dans l’air rapidement (sans attendre leur passage dans un filtre), réduisant le risque de transmission, peut-être plus encore qu’un appareil à filtre ; ils évitent également le risque de «culture bactérienne» sur un filtre, en période chaude et humide.
  • Comment ça marche ?

    La ionisation de l’air est un phénomène naturel connu depuis la fin du XIXème siècle. Dans les années 50 et 60, des scientifiques ont établi une relation entre la ionisation de l’air et la présence d’aérosols dans l’air : plus la quantité d’ions est élevées, moins on trouve de particules (de toutes formes) dans l’air. En air urbain et plus particulièrement en air intérieur, la concentration en ions négatifs diminue car les phénomènes naturels qui en produisent viennent à manquer. 

    Image : comment ça marche

    Les ioniseurs d’air TEQOYA rétablissent l’équilibre ionique de l’air en l’enrichissant en ions négatifs. A proximité d’un ioniseur TEQOYA, on retrouve la concentration en ions négatifs typique d’une forêt ou d’une cascade. Ce faisant, on réduit sensiblement la concentration en particules et bio-contaminants présents dans l’air.

    Veuillez entrer une adresse mail valide