Your browser does not support JavaScript!
Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus...
Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus...

Efficacité du purificateur d'air contre la Covid 19 : démêler le vrai du faux

En cette période de Covid 19, vous êtes probablement à la recherche de différents moyens pour assurer la sécurité de votre maison et de votre famille face au virus. Respirer un air propre est l'une des choses essentielles pour vous protéger. En effet, ce virus est transporté par l’air, une de ses principales voies de transmission. Afin de garder un air pur, vous avez peut-être entendu parler des purificateurs d’air comme une solution pour lutter contre le virus. Sont-ils vraiment efficaces contre la Covid 19 ? On démêle le vrai du faux dans cet article !

Il n'existe aucune preuve en condition réelle de l’efficacité des purificateurs d’air

FAUX
De nombreux appareils ont été testés en condition réelle. Une récente étude en Allemagne a montré la possibilité de réduire le risque de transmission de virus dans les salles de classe avec des purificateurs d’air. En ce qui concerne les purificateurs d'air TEQOYA, ces appareils ont largement fait leurs preuves sur le terrain. En voici quelques exemples. Avec l'aide du laboratoire CERTAM, TEQOYA a effectué des de mesures dans une chambre d'une superficie de 20m2 et dans un contexte légèrement pollué. Le purificateur a été placé sur la table de chevet et les résultats ont démontré que l’air de la chambre est jusqu'à 70% plus sain comparé à l'entrée de la chambre.

Également, les bureaux de la société Beaumanoir à Shanghai sont équipés de ioniseurs d'air TEQOYA. Les open spaces de Beaumanoir sont spacieux et hauts de plafond (3,5 m). Nos ioniseurs d'air ont été installés en plafonnier, à raison de un pour 25 m2, et placés au niveau des postes de travail des salariés. Afin de vérifier l'efficacité de notre technologie, nous avons lancé deux campagnes de mesure à sept jours d'intervalle. Durant chaque campagne, le niveau de pollution intérieure, avec et sans ioniseur d'air a été mesuré, en laissant aux ioniseurs 2 heures pour purifier l'air des bureaux. Résultat : la pollution aux particules a été divisée par trois dans ces locaux.

En fait, il existe de nombreux résultats de mesure sur le terrain de l’efficacité des purificateurs pour réduire la pollution, fusse-t-elle de particules inertes ou de micro-organismes tels que des virus. Il faut d’ailleurs savoir que ces deux types de polluants ne sont pas si différents pour un purificateur : un virus, même petit, est transporté par des aérosols (microgouttelettes en suspension dans l’air) qui se comportent … comme les autres particules !

Il n'y a que les filtres HEPA qui sont vraiment efficaces contre les virus

FAUX
Non, d’autres technologies fonctionnent également. Les filtres HEPA sont aujourd’hui mis en avant parce qu’ils sont la solution classique, connue, et qui ne présente pas de risque d’émission de polluants secondaires résultant de processus actifs. L’émission de polluants secondaires est en particulier pointée du doigt pour les appareils à photocatalyse, rayonnements UV ou ozonation.

Les ioniseurs d'air permettent également d’abattre les aérosols porteurs de virus. Les ioniseurs d’air TEQOYA ont montré en laboratoire leur efficacité contre les virus. En effet, nous disposons de résultats expérimentaux démontrant que nos appareils diminuent la charge virale de l’air. Ils ont été d’ailleurs été testés sur de nombreux types et tailles de particules, jusqu'à 7 nanomètres.

Les tests de performance de nos appareils montrent leur efficacité y compris sur les nanoparticules.

Également, nos appareils ont été expérimentés en laboratoire sur des virus et bactéries. Les résultats démontrent une élimination d'environ 90% des bactéries de l'air (voir nos tests).La technologie de ionisation de l'air de TEQOYA permet donc de réduire le risque de transmission d'infections par voie aérienne.

Un purificateur d'air n'est pas suffisant pour réduire à zéro les risques de transmission

VRAI
Les purificateurs d'air fournissent une couche de protection supplémentaire aux gestes barrières recommandés, tels que le lavage de main régulier, le port de masque et la distanciation sociale.

D’après l’ANSES, l'efficacité des purificateurs d'air n'est pas prouvée

FAUX
L'ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation, de l'Environnement et du Travail) émet surtout des doutes quant à l’innocuité de certaines technologies de purification de l’air.

TEQOYA a effectué de nombreux tests en laboratoire pour démontrer l’innocuité, donc la totale sécurité d’utilisation de ses ioniseurs d’air. La présence de tout composé chimique ayant un potentiel oxydant a été mesurée, à 5 cm des aiguilles du ioniseur. Le laboratoire français CERTAM montre dans son rapport que les ioniseurs d'air TEQOYA ne produisent aucun gaz oxydant.

L’interaction avec des COV a également été étudiée, sans trouver de traces d’une transformation de ces gaz en d’autres gaz. Des mesures d’ozone en caisson étanche pendant 12 heures ont montré l’absence d’émission détectable. Bref, les résultats ne manquent pas pour rassurer sur la sécurité des ioniseurs TEQOYA. Enfin, TEQOYA démontre l’efficacité de purification en appliquant les normes de tests américaines et chinoises (tests d’abattement en chambre fermée) car la norme française (test de filtration entre entrée et sortie d’air) n’est pas réalisable sur un ioniseur d’air.

Les purificateurs d’air sont efficaces contre les aérosols et donc contre la transmission des virus

VRAI Les purificateurs d’air peuvent réduire la concentration moyenne en particules dans la pièce, mais aussi celle des aérosols émis par la parole et la respiration. Par conséquent, les purificateurs d'air diminuent le risque de transmission de virus. Cependant, la réduction des aérosols ne garantit pas que le virus ne se propage pas, et son efficacité dépend en grande partie de la mise en œuvre, comme nous l’avons expliqué dans un article sur ce blog.

Tous les purificateurs d’air sont sûrs

FAUX
Il faut notamment faire attention à la production d’ozone chez les ioniseurs d’air. L’ozone est un oxydant puissant, qui a un effet biocide avéré. Mais l'inhalation d'ozone peut provoquer de la toux, une irritation de la gorge, un essoufflement et d'autres problèmes, surtout en cas d’exposition à long terme, même chez les personnes en bonne santé. L'ozone peut également entraîner des lésions pulmonaires, c'est pourquoi les autorités météorologiques locales émettent parfois des alertes à l'ozone.

Les ioniseurs TEQOYA ne produisent pas d’ozone, ainsi ils conservent votre air pur tout en continu. D’autres technologies, comme les UV et la photocatalyse, présentent des risques de réaction chimique entre espèces, qui peuvent, selon les conditions d’utilisation et la pollution ambiantes aux COV (composés organiques volatiles), créer d’autres espèces chimiques au moins aussi toxiques.

Concernant les filtres HEPA, il existe également des risques :

  • ils peuvent relarguer des COV par les charbons actifs qu’ils contiennent
  • les filtres peuvent contenir des microorganismes vivants, il faut donc les manipuler avec précaution
  • la plupart sont fabriqués avec des fibres de verre qui sont cancérigènes si elles sont respirées (en cas de désagrégation du filtre par exemple)

Enfin, ces filtres imposent une consommation d’énergie élevée, qui augmente avec le temps et l’encrassement du filtre. Il est donc important d’utiliser et d'entretenir ces appareils à filtre avec soin et précautions.

Restez en contact avec nous

Recevez notre Newsletter

Veuillez entrer une adresse mail valide

© Copyright 2021 TEQOYA