Your browser does not support JavaScript!
Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus...
Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus...

Traitement de l’asthme : quels sont les remèdes naturels ?

En France, l'asthme touche environ 4 millions de personnes et est responsable de nombreuses hospitalisations chaque année (près de 60 000). L’asthme peut avoir un caractère héréditaire ou être lié à l’environnement à cause des allergènes présents à l’intérieur des habitations (acariens, moisissures), des allergènes extérieurs (pollens et moisissures), la fumée de cigarette, des produits chimiques, la pollution de l’air, en particulier les particules fines.

Qu’est-ce que l’asthme ?

L'asthme est une maladie chronique dans lequel les voies respiratoires se rétrécissent, gonflent et produisent un surplus de mucus. Cela peut rendre la respiration difficile et déclencher une toux, une respiration sifflante et un essoufflement. Pour certaines personnes, l'asthme est une nuisance mineure. Pour d'autres, il peut constituer un problème majeur qui interfère avec les activités quotidiennes et peut conduire à de grosses crises d'asthme. Comme l'asthme évolue souvent dans le temps, il est important de prendre contact avec un médecin pour suivre les signes et symptômes et adapter le traitement en fonction des besoins. Mais pas d’inquiétude à avoir, de grands sportifs souffrent d’asthme depuis leur enfance sans que cela n'affecte leurs performances sportives. C’est une maladie que l’on peut contrôler et il existe quelques remèdes naturels afin d’atténuer ces symptômes

Traitement naturel de l'asthme : une bonne alimentation

Une alimentation riche en fruits et légumes

En moyenne, les personnes qui mangent beaucoup de fruits et légumes ont tendance à être en meilleure santé et à avoir une fonction pulmonaire plus saine. Le Fonds national suisse a mené une étude récente avec le Centre hospitalier universitaire vaudois sur des souris. La recherche montre que les souris ayant reçu une alimentation riche en fibres avaient moins d'infections des poumons en présence d'acariens que les souris n’ayant pas reçu cette alimentation. Profitez donc des produits de saison pour remplir votre assiette d'un arc-en-ciel de couleurs pour le meilleur mélange de vitamines et de minéraux.

Ajoutez des acides gras oméga-3

Il a été démontré que les acides gras oméga-3 essentiels, naturellement présents dans les poissons gras comme le hareng, le maquereau, le saumon, les sardines, le thon frais.. aident à réduire l'inflammation des poumons.

Faites le plein de magnésium

Le magnésium est nécessaire au bon fonctionnement des muscles et serait bénéfique pour les personnes asthmatiques en relaxant les muscles autour des bronches. Le magnésium se trouve dans de nombreux aliments : les céréales complètes (pâtes de blé entier, quinoa, riz brun), les noix (arachides, noix, noisettes, amandes), les graines (graines de citrouille, graines de sésame et de tournesol), les légumineuses (haricots au four, haricots rouges, pois chiches) et les fruits de mer (moules, maquereaux, saumon, sardines).

Apprendre à gérer son stress

Bien gérer son stress peut agir comme un traitement naturel contre l'asthme. En effet, le stress est un déclencheur courant de l'asthme. En plus des thérapies parlantes, il existe plusieurs traitements différents pour vous aider à gérer le stress et l'anxiété.

Techniques de respiration

Le yoga et les exercices de respiration aident efficacement les patients à soulager le stress, à contrôler leur respiration et à renforcer leurs poumons, les voies respiratoires et le diaphragme. Il existe aussi la technique respiratoire Buteyko, qui consiste en des exercices de respiration superficielle conçus pour aider les personnes asthmatiques à mieux respirer.

Massage thérapeutique

Non seulement beaucoup de gens utilisent et apprécient la massothérapie, mais les études indiquent que c'est une excellente méthode pour réduire le stress. Il existe de nombreux types de massothérapie, mais quel que soit le type que vous choisissez, n'oubliez pas de faire savoir au praticien que vous souffrez d'asthme. Ceci est important car les praticiens peuvent utiliser une huile de massage contenant des COV (composés organiques volatils) qui peuvent déclencher des symptômes d'asthme.

Hypnothérapie

L'hypnothérapie peut être un traitement de relaxation efficace pour l'anxiété et le trouble panique, qui sont des déclencheurs de l'asthme. C’est aussi un traitement que certaines personnes choisissent pour les aider à arrêter de fumer. Cette méthode consiste à utiliser l'hypnose pour faire de la thérapie, c'est-à-dire l'introduction de changements durables dans l'esprit du patient. L'hypnose rencontre un succès grandissant chez les médecins depuis les années 1950, y compris en France.

Qualité de l’air et asthme

La pollution de l'air augmente-t-elle les risques de développer de l'asthme ?

Les recherches suggèrent que l'asthme et l'exposition à la pollution atmosphérique sont liés. La pollution de l'air contient des substances nocives qui peuvent être toxiques pour les voies respiratoires. Il a été démontré que l'exposition prénatale à la pollution atmosphérique augmente le risque de respiration sifflante et de développement de l'asthme chez les enfants. Si la pollution extérieure joue un rôle nocif sur l’asthme, il ne faut pas négliger la pollution de notre air intérieur, qui est 5 à 7 fois plus pollué que l’air extérieur. Et comme nous passons environ 80% de notre temps à l’intérieur, il est important d’avoir une maison saine afin de préserver au mieux notre santé.

Aérez et ventilez !

Afin d’évacuer au maximum les polluants intérieurs, il est important de bien ventiler son logement. Une maison mal ventilée peut causer des problèmes, aussi bien pour votre habitation que pour votre santé, provoquant un risque d'humidité, de moisissure. En France, un logement sur 3 est touché par la moisissure, et ces moisissures peuvent aggraver l'asthme et augmenter le risque d'asthme à l'âge adulte. Enfin aérez au moins 15 minutes par jour : surtout si vous réalisez des travaux de rénovation à l'intérieur ou lorsque vous faites le ménage.

Bannissez les nettoyants ménagers

Les produits ménagers que l’on retrouve généralement en grande surface présentent de nombreux allergènes, perturbateurs endocriniens et de nombreuses substances affectant les voies respiratoires. Ces particules chimiques peuvent devenir très irritantes pour les asthmatiques, et peuvent être facteur de crise. Privilégiez les produits naturels des produits naturels et non toxiques comme le vinaigre blanc ou le savon noir. Ils vous permettront de respirer un air sain.

Avec le tip9, l’ancienne version du TEQOYA 200, retrouvez le témoignage d’Alexandra, souffrant d'asthme.

Découvrez nos autres articles du blog #Voir tous nos articles #Asthme et problèmes respiratoires

Restez en contact avec nous

Recevez notre Newsletter

Veuillez entrer une adresse mail valide