Your browser does not support JavaScript!
Comme tout le monde, nous utilisons des cookies. Vous pouvez en savoir plus sur leur utilisation en consultant notre politique de confidentialité.

Asthme du nourrisson : quelle influence de la qualité de l'air ?

L'asthme, maladie respiratoire chronique caractérisée par une inflammation des bronches, touche fréquemment les plus jeunes. L'assurance maladie (1) considère qu'on peut parler d'asthme du nourrisson à partir de 3 crises d'asthme entre la naissance et 36 mois, c'est-à-dire à partir de 3 épisodes de gêne respiratoire suffisamment forte pour entraîner des sifflements, et ce, quelle que soit le facteur déclencheur (infection, présence d'allergènes...), quel que soit l'âge de la 1ère crise et qu'il existe ou non un terrain allergique.

En France, les chiffres sont significatifs et évoluent malheureusement à la hausse :

  • Selon la méthodologie retenue dans l'enquête de l'ISAAC (International study of asthma and allergies in childhood) (2) : 7,4% des enfants souffrent d'asthme actuel*. La prévalence est plus élevée pour les garçons (9,3 %) que pour les filles (5,4 %).
  • Pour les adolescents, selon la même méthodologie, l'asthme actuel* concernerait un élève sur 10(9,8 %) et la proportion ayant ressenti une gêne respiratoire associée à de l'asthme est supérieure : un adolescent sur sept déclare avoir eu au moins un épisode asthmatique au cours de sa vie.
  • En 2015, 62 782 séjours hospitaliers pour asthme ont été enregistrés, quel que soit l'âge (hors Mayotte) et près de 46 % des séjours concernaient des enfants de moins de 4 ans.
  • Le dispositif de surveillance épidémiologique de l'asthme de Santé Publique France, sur différentes tranches d'âge, montre une tendance à la hausse chez les plus petits, comme indique le tableau ci-après, qui concerne les enfants de 5 ans (3)

Asthme du nourrisson : évolution dans le temps

Si les facteurs héréditaires jouent un rôle dans le diagnostic, l'asthme du nourrisson est aussi aggravé ou déclenché par les infections saisonnières, par les virus respiratoires... La pollution de l'air, qu'il s'agisse de la pollution atmosphérique ou de l'air intérieur, est également identifiée comme l'un des facteurs favorisant l'apparition des allergies et de l'asthme, d'où l'importance d'un air sain pour votre bébé. A la naissance, ses poumons sont encore loin d'être terminés : il ne dispose alors que de 50 millions d'alvéoles pulmonaires. Deux ans plus tard, elles ont été multipliées par 6 pour atteindre 300 millions. Ensuite, jusqu'à 7 ou 8 ans, chaque alvéole s'agrandit (4).

Sachant qu'un nourrisson passe le plus clair de son temps à l'intérieur et qu'il ventile deux fois plus qu'un adulte, la qualité de l'air qu'il respire est primordiale pour son développement

Vous vous dites sans doute que chez vous, bébé est au calme dans sa bulle, à l'abri des agressions extérieures et de la pollution de l'air. Or il n'en est rien : l'air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué qu'à l'extérieur et en France, dans un logement, on trouve en moyenne 30 polluants différents.

Asthme du nourrisson - chambre de bébé

Votre nourrisson dans sa chambre respire non seulement l'air extérieur plus ou moins pollué selon le lieu où vous résidez mais également une riche palette de particules polluantes déjà célèbres : aux polluants plus facilement identifiables comme les gaz d'échappements, le tabac, les moisissures et poussières, les allergènes venant par exemple des animaux de compagnie... il faut ajouter les COV (Composés Organiques Volatils). Ces COV, et notamment l'un des plus toxiques, le formaldéhyde, émanent des revêtements des murs et des sols, des matériaux, des peintures, des produits d'entretien, du mobilier, de la fumée de cigarettes...

« Si, entre 0 et 7 ans, on fait respirer à l'enfant des polluants irritants de manière répétée, on hypothèque son avenir respiratoire. Les polluants aggravent aussi les allergies, essentiellement respiratoires ». Dr S. Déoux, 2014 (4)

Les particules polluantes les plus dangereuses sont les plus fines. Elles progressent jusqu'au bout des voies respiratoires, atteignent les alvéoles et entraînent des maladies pulmonaires. Elles pénètrent ensuite dans la circulation sanguine et provoquent aussi des problèmes cardiovasculaires en bouchant les petits vaisseaux. C'est ainsi qu'elles peuvent provoquer des bronchites chroniques, rhinites allergiques, symptômes d'asthme, crises d'asthme, cancers du poumon, accidents vasculaires cérébraux (AVC), infarctus du myocarde.

La pollution de l'air augmente aussi le risque de donner naissance à un enfant de faible poids. L'INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) attribue aux particules fines 8 292 des cas d'hypertrophie dénombrés en 2012. L'hypotrophie a des effets très néfastes, elle peut entraîner un important retard de développement intellectuel chez l'enfant, souligne l'Institut.

Reconnaître un asthme du nourrisson

D'après la société pédiatrique de pneumologie et allergologie, les premiers symptômes de l'asthme chez les nourrissons comprennent :

  • la répétition d'épisodes de toux et de sifflements (≥ 3), souvent favorisés par les infections virales, les irritants en particulier le tabagisme dans l'environnement, l'exercice ou les émotions
  • teinte bleue du visage, des ongles ou des lèvres, ce qui peut indiquer une mauvaise oxygénation
  • mouvements d'estomac exagérés, comme si le nourrisson utilisait ses muscles gastriques pour respirer
  • narines évasées
  • persistance d'une toux, souvent sèche (survenant la nuit)
  • eczéma
  • une toux survenant la nuit
  • fatigue
  • crises, difficultés à respirer et sifflements (respiration sifflante) déclenchées généralement par un rhume ou autre infection virale

Ressemblant parfois à d'autres maladies respiratoires ou à une allergie alimentaire, l'asthme du nourrisson peut être difficile à reconnaître. Il est nécessaire d'avoir un avis médical afin d'évaluer la sévérité de l'asthme. Le médecin peut prescrire une radiographie des poumons. Le traitement de l'asthme chez le nourrisson repose sur la prescription de médicaments. Les bronchodilatateurs soignent les crises d'asthme, en revanche, les corticoïdes sont prescrits en traitement de fond (corticothérapie inhalée, souvent administrée à l'aide d'un aérosol-doseur).

Que puis-je faire pour rendre mon Home Sweet Home plus sain ?

  • Aérez régulièrement de préférence tôt le matin et tard le soir et encore plus si vous faîtes des travaux ou installez des meubles neufs en aggloméré
  • Au quotidien, prenez le temps de lire les étiquettes des produits d'entretien et choisissez les plus simples (le vinaigre d'alcool blanc, nettoyant universel par excellence)
  • Pour la décoration : évitez les nids à poussières et à acariens, préférez le bois brut aux meubles en contreplaqué, les matières naturelles plutôt que la moquette
  • Entretenez régulièrement tous les appareils à combustion
  • Nettoyez très régulièrement filtres et bouches d'aération
  • Installez un purificateur d'air là où votre bébé passe le plus de temps

Les purificateurs d'air TEQOYA peuvent aider à soulager l'asthme du nourrisson

Les purificateurs d'air TEQOYA peuvent aider à soulager un asthme persistant (épisodes d'asthme aigus, respiration sifflante). Nos ioniseurs produisent des ions négatifs qui suppriment les particules polluantes même les plus fines (ce sont les plus dangereuses car elles s'insinuent au plus profond des poumons et dans le sang). 

Les ions négatifs sont naturellement présents en grandes quantités dans les zones les plus pures de la nature et disparaissent totalement dans les univers citadins ou pollués. Outre leur capacité à nettoyer l'air, ils neutralisent virus et bactéries. Le système breveté unique des ioniseurs TEQOYA diffuse dans votre intérieur une quantité d'ions négatifs équivalente à celle que l'on peut trouver près d'une cascade, de quoi respirer comme au grand air...

Toutes économes en énergie, facile d'entretien, sans filtre jetable et sans émission d'ozone, les solutions TEQOYA répondent à différents contextes : par exemple, le TEQOYA 200, qui n'émet aucun bruit détectable à l'oreille, convient parfaitement à la chambre de votre enfant tandis que le E500, qui capture les particules ionisées dans un filtre nettoyable, dispose de plusieurs vitesses pour s'adapter aux besoins.

Sources

  1. Assurance maladie : https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/asthme-nourrisson/definition-facteurs-favorisants-aggravants
  2. La santé des enfants en grande section de maternelle en 2005-2006 : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications/etudes-et-resultats/la-sante-des-enfants-en-grande-section-de-maternelle-en-2005-0
  3. Santé publique France. Surveillance épidémiologique de l'asthme en France - Hospitalisations en 2015 : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/asthme/donnees
  4. Interview du Dr Suzanne Déoux par le Figaro en 2014 : https://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/05/29/22405-on-hypotheque-lavenir-respiratoire-enfants

Note

*Un enfant est considéré comme ayant un asthme « actuel » lorsque les parents déclarent que leur enfant a connu une crise d'asthme au cours de sa vie et qu'ils ont répondu positivement à au moins une des questions suivantes « Votre enfant a-t-il eu des sifflements dans la poitrine à un moment quelconque durant les 12 derniers mois ? », « Au cours des 12 derniers mois, votre enfant a-t-il pris des médicaments contre ces crises de sifflements ou d'asthme ? »
 

Informations sur la qualité de l'air et actualités de TEQOYA

Comment fonctionne un ioniseur d'air ?

27 novembre 2021
#L'essentiel  

Les milieux naturels sont riches en ions négatifs. C'est précisément sur ce principe que repose l'ioniseur d'air. Mais savez-vous comment ce système réussit à attaquer les particules de pollution contenues dans l'air intérieur pour purifier de votre maison ?

Lire la suite...

Les purificateurs d'air sont-ils efficaces contre les virus, en particulier le coronavirus ?

20 octobre 2020
#Virus et micro-organismes   #L'essentiel  

Vous avez été nombreux à nous poser la question. Est-ce que le purificteur d'air TEQOYA est efficace contre le COVID-19 ? Nous apportons une réponse détaillée dans notre article.

Lire la suite...

L'éco-responsabilité, de quoi s'agit-il ?

27 octobre 2021
#L'essentiel  

Purifier votre air intérieur tout en protégeant votre santé et la planète, c'est possible. Par la consommation rationnelle d'énergie et des ressources, TEQOYA s'efforce de concevoir des produits respectueux de l'environnement.

Lire la suite...

Voir tous nos articles